Démonstration publique du 17 mai (#4) - Jeu en solitaire ou en groupe

-

meute de loups
image

-

Zedux nous annonce par ailleurs qu'une série de créatures est d'ores et déjà disponible, mais non encore présentée, incluant des araignées, des lézards ou des vers géants. Ces créatures seront déclinés dans une certaines mesures (même modèle d'animation) mais déclinées de différentes tailles et textures.
Ainsi, la vidéo de l'E3 montre un golem. Il est décliné en différents types et tailles. Celui présenté semble être le plus grand et ne pourra évoluer que des régions bien précises, suffisamment vastes. Chaque créature dispose en effet d'une "portée" (d'un range) :

  • une portée d'attaque,
  • une portée de déplacement (zone dans laquelle il peut vivre),
  • et une portée de fuite.

Chacune de ces distances est précisément paramétré par l'équipe de développement. Si elle sort de sa zone de fuite, la créature retournera d'elle-même et automatiquement vers son territoire naturel. Suivant ce modèle, le golem géant n'entrera pas une forêt, le milieu n'étant pas adapté à sa morphologie.

A l'inverse, le gibier se révèle moins dangereux pour un personnage, et sera une source importante d'ingrédients pour les artisans. Le gibier ne rapporte que peu d'expérience, mais il constitue généralement une bonne source de revenu ou prime. Bien que moins dangereux, le gibier est souvent plus difficile à attraper. Selon Zedux, le gibier fuit, se déplace rapidement et pourra nécessiter la mise en place de techniques de chasse complexes (afin de le mener jusque dans des enclos, par exemple).

La proportion de gibiers présents dans une région dépend également de la politique qui y est menée par le noble local. Un baron, par exemple, pourra tenter d'encourager l'attractivité de sa baronnie en gérant la faune au mieux (autorisation des quotas de chasse, par exemple).

-

Jeu en solitaire et en groupe

Il semble donc que la présence de gibier puisse être considéré comme la forme de PvE (Player versus Environment, ou la lutte opposant le personnage à l'environnement) la plus accessible aux explorateurs.
Un explorateur pourra en effet progresser jusqu'à haut niveau sans combattre. Zedux rappelle également le nombre élevé de quêtes pacifiques qui leur sont destinées (trouver une créature ou une plante). On peut noter également que les arbres de quêtes seront complexes. Chaque action du personnage permettra de la faire progresser selon différents axes (pouvant être fonction des métiers choisis... tous les personnages étant libre dans le choix des métiers).

illustration

Par ailleurs, selon Zedux, rien n'impose, dans le jeu, à jouer en groupe. Il est parfaitement possible de jouer en solitaire (un explorateur jouera souvent en solo). Cependant, entrer dans une guilde pourra grandement faciliter la progression et l'intégration dans le jeu.
Pour acquérir et contrôler des territoires, appartenir à une guilde est un atout. De même, les commerçants auront bien plus de facilités en groupe (nous y reviendrons).
En outre, pour Zedux, les alliances de guildes de même alignement seront sans doute nécessaire pour conquérir, conserver et protéger certains territoires stratégiques face à l'adversaire.

On pourra noter par ailleurs que les différents Royaumes sont organisés de façons à protéger les joueurs selon les niveaux. Ainsi, au-delà des Royaumes réservés à chaque alignement (un royaume Light et un royaume Dark), les personnages novices devraient être protégés par leurs aînés contrôlant les royaumes limitrophes.
La carte des progressions (acquisitions et pertes de territoires) sera en outre disponible en dehors du jeu, notamment sur le site officiel.

-

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark and Light ?

30 aiment, 213 pas.
Note moyenne : (247 évaluations | 6 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre
Evaluation détaillée de Dark and Light
(54 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu