Entretien avec Vuuar et Zedux #13

-

-

Même si les joueurs pourront influencer les scores de caractéritiques (à partir d'un certains niveau), divers "facteurs" détermineront des bases immuables. Parmi ces "facteurs", nous retrouvons la races du personnage par exemple, mais aussi son signe astrologique.

-

Signes astrologiques et cosmologie

Il faut noter qu'en outre, les bonus de caractéristiques peuvent être compensés par le signe astrologique du personnage. Sa simple date de naissance peut lui octroyer des bonus différents. On peut essayer de créer son personnage de façon à "prévoir" certains bonus mais...

Vuuar : Tu peux essayer, mais la naissance du personnage ne correspond pas forcément à sa date de création. On veut laisser une part de chance et de hasard...

Nous n'en saurons pas plus...

Vuuar : mais le signe astrologique du personnage n'ajoute que des bonus, pas de malus. Et la cosmologie influence également tes rapports avec ta divinité. En fait, on peut augmenter un peu certains bonus ou réduire des malus grâce à la date de naissance et au signe astrologique du personnage.

Mais le rapport aux divinités est très subtil car on ne sait pas tout de suite sous quelle influence le personnage se trouve. Il faut le déduire par l'intermédiaire de la faction. En même temps, il faut privilégier son dieu...

-

Ainsi, nous pourrons assister à des luttes de dieux, au sein d'un même alignement (Dark ou Light), chaque divinité voulant étendre son domaine et voir le nombre de ses temples augmenter.

Vuuar : il sera important d'œuvrer pour son dieu et défendre ses temples. Avoir un dieu fort et puissant peut augmenter tes bonus.
Et la puissance du temple où l'on prie influence aussi les capacités de guérison ou de résurrection des prêtres.

-

Chaque dieu dispose donc d'un royaume de prédilection (le Ganheptameron y fait référence), mais chaque divinité aura ses prêcheurs, répandant la Bonne Parole sur Ganareth afin d'étendre l'influence de leur divinité.

Vuuar : le royaume de prédilection du dieu indique également les créatures avec lesquelles on peut s'entendre (que ce soit pour le dressage ou en matière de combat).

Zedux : Et puis la notion de divinités est très pratique pour nous. Ca nous offre des possibilités de rééquilibrage très simple. Une catastrophe naturelle est vite arrivée... Et si un dieu est trop dominateur, les autres divinités pourraient se liguer contre lui. ;)

-

A haut niveau, dans les derniers Royaumes, l'influence des divinités augmente encore. A un certain niveau, il n'est plus question de combattre simplement à coups d'épée.

Vuuar : Face à des géants (de vrais géants), ton épée ne sert à rien. Il est bien plus efficace d'invoquer la puissance de son dieu... Le personnage devient le vecteur du dieu !
C'est dans ces conditions que les combinaisons Dark et Light peuvent être nécessaire.
Zedux : Inutile de trop en dire. :p

Devenir l'Avatar d'un dieu a sans doute de quoi attiser la curiosité de plus d'un aventurier... Mais le Ganheptaméron relate les difficultés auxquelles les dragons se sont heurtés pour forcer les portes du 10e Royaume. Il est certainement très prétentieux de se croire dès maintenant à leur niveau. Rappeler aux aventuriers les plus valeureux que les Portes du 10e Royaume ne se livrent pas aisément n'est sans doute pas trahir un bien grand secret...

-

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark and Light ?

30 aiment, 213 pas.
Note moyenne : (247 évaluations | 6 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre
Evaluation détaillée de Dark and Light
(54 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu