Entretien avec Vuuar et Zedux #12

-

-

Les caractéristiques influencent grandement l'efficacité d'un personnage. D'une race à l'autre, les disparités pourront être grande.

-

La force

Très classiquement, la force sera la caractéristique principale des combattants (guerriers, chevaliers noirs, paladins et moines) et mais intéresse tous les personnages car elle influence également le poids qu'il peut transporter dans son inventaire.

Vuuar : entre deux guerriers, l'un demi troll et l'autre humain, le demi troll fera bien plus mal grâce à sa force, par exemple.
Et être trop chargé entraîne différents malus (efficacité) et réduit la vitesse. C'est le problème de la fée. Mais certaines classes ont intérêt à ne rien porter, comme les moines par exemple.

-

La dextérité et la vitesse

Ces deux caractéristiques, qui peuvent sembler relativement proche, ont l'une et l'autre des vocations distinctes.

Vuuar : la dextérité va déterminer l'adresse et l'agilité du personnage. Avec une faible dextérité, le personnage sera maladroit.
La vitesse concerne la vitesse d'exécution. C'est important pour toutes les classes / races.

Pour prendre l'exemple d'un archer, un bon niveau de dextérité lui permettra d'atteindre sa cible plus facilement. La vitesse lui permettra d'encocher et tirer sa flèche plus rapidement.

-

La constitution

La constitution d'un personnage déterminera notamment le nombre de points de vie dont il dispose et qu'il gagne à chaque niveau et sa résistance.

Vuuar : la constitution sert aussi à ne pas "mourir" trop vite. Quand un joueur n'a plus de point de vie, il tombe dans le coma et doit être ressuscité par un clerc ou réapparaître à la fontaine de mana la plus proche. Une constitution élevée lui permet de ne pas être explosé tout de suite, le corps se dégrade moins vite.
En cas d'explosion totale, par exemple, il ne reste rien à ressusciter ou à animer pour un nécro.

Pour l'instant, nous pensons que cette période de coma pourrait durer environ 30 minutes (le temps d'être trouvé et ramené à la vie par un clerc). Mais ça peut changer suite aux réglages de la bêta.
Mais attention car selon les axes choisis par le clerc, ce dernier pourra avoir la faculté de ressusciter... ou non. Et les clercs auront aussi un axe offensif. Mais le druide est un healer plus offensif, il a aussi un axe consacré à la fabrication de potion, un peu comme dans Astérix. ;)

-

La sagesse

"Elle est aux healers ce que l'intelligence est aux casters".

Vuuar : en fait, la sagesse a un rôle un peu particulier puisque c'est la caractéristique permettant de parler directement à son dieu. La sagesse influence les protections divines mais aussi la résistance aux maladies divines (ce n'est pas la constitution).
Et c'est une caractéristique très importante pour toutes les classes mais surtout pour les clercs.

-

L'intelligence

Très traditionnellement, l'intelligence détermine le nombre de sorts accessibles au personnage mais aussi le nombre de compétences dont il dispose.

Vuuar : pour un lanceur de sorts (enchanteur, illusionniste, nécro et wizard), chaque compétence donne plus de sorts. Mais pour les tanks (guerrier, paladin, chevalier noir et moine), les compétences donne des capacités intrinsèques qui augmentent.

Les compétences de combattants pourront donc se révéler "passives", c'est-à-dire qu'il suffit d'acquérir la compétence pour bénéficier du bonus et qu'il n'est pas forcément nécessaire de l'activer à l'instant opportun.

-

Le charisme

Le charisme, qui représente à la fois l'aspect physique du personnage et sa capacité à séduire les foules, concerne principalement les échanges commerciaux et les rapports avec autrui.

Vuuar : Quand un paladin entre dans un village, les PNJ iront naturellement vers lui. Mais si un nécromancien arrive, il y a de fortes chances pour qu'au contraire, ils cherchent tous à fuir au loin. Les nécromanciens vont même chercher à avoir un charisme négatif. Ca leur sera utile pour attirer certaines créatures... C'est une sorte d'envoûtement.
Le charisme permet aussi d'acheter moins cher et aussi de passer outre certaines restrictions de faction divine.

Ainsi, avoir un score de charisme élevé devrait permettre de côtoyer les membres d'une faction divines peut-être peu compatible avec la sienne, de prime abord. Le charisme permet de réduire les animosités.

A noter également que certains objets auront aussi une grande faculté d'attraction ou d'envoûtement. Selon Vuuar, il conviendra de "faire très attention aux objets que l'on trouve, certains peuvent être maudits". Il serait en effet risqué de passer un anneau à son doigt sans connaître ses propriétés exactes... à moins vouloir donner du travail aux exorcistes de Ganareth (compétences de clerc).

-

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark and Light ?

30 aiment, 213 pas.
Note moyenne : (247 évaluations | 6 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre
Evaluation détaillée de Dark and Light
(54 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu