Dark and Light... Univers

-

-

Pour un explorateur, l'univers de Dark and Light est un monde évolutif pratiquement sans limite, offrant sur un terrain aussi vaste que varié, riche d'une faune et une flore propre, d'une culture spécifique...

-

Un univers immense

Jamais un univers virtuel n'aura proposé terrain de jeu plus vaste. Une carte de 200 Km sur 200 Km (soit 40.000 km² de terrain à explorer) est mise à la disposition de plusieurs milliers d'habitants sur un même et unique serveur.

A titre d'exemple, un marathonien débutant sa course au Sud du continent devra courir sans s'interrompre vers le Nord (et sans subir de contraintes liées aux obstacles naturels) pendant 48 heures IRL (in real life, c'est-à-dire en temps réel pour le joueur et non pour le personnage) pour atteindre l'extrémité septentrionale de l'univers de jeu.

Même si à ce jour la carte n'est pas connue (quel explorateur peut aujourd'hui se vanter d'avoir parcouru et cartographié cette région sans fin ?), l'univers de Dark and Light semble se composer d'un continent unique agrémenté de divers archipels... et certains gnomes (que l'on sait bons nageurs) parlent même de cités sous-marines...
Après recoupement de multiples informations, ce continent semble connaître deux principales zones d'influence séparées par une contrée neutre aux reliefs montagneux imposants. Au Sud-ouest s'étend le Royaume des adeptes de la Lumière (Light), le Nord-est lui répond l'Empire des Ténèbres (Dark).

-

Gestion des déplacements

On comprend aisément que dans une contrée si vaste les déplacements puissent se révéler sinon problématiques, au moins contraignants. Les peuplades arpentant le royaume de Ganareth se sont donc ingéniées à développer des techniques de déplacements rapides et efficaces (mais parfois dangereuses).

Au premier rang de ces techniques, on retrouve incontestablement un réseau de portails magiques. Ces voyages, nécessitant un faible coût magique, devraient être accessibles au plus grand nombre et desservir les cités principales. Mais il va sans dire qu'une telle technologie ne peut qu'attiser les appétences des puissants. Les points d'entrée et de sorties de ces portails devraient donc constituer des zones stratégiques, objets de toutes les convoitises... A utiliser à ses risques et périls. Pour découvrir les régions plus reculées, les explorateurs en herbe pourront recourir aux services de diverses montures. Les plus courantes semblent être les dodos (ci-contre). Certains murmurent même (mais personne ne semble ne mesure de confirmer aujourd'hui) que chevaucher un dragon serait le moyen de transport le plus rapide... à condition de rester en vie. A côté de ces méthodes de transports magiques et naturelles, nous trouverons également des méthodes mécaniques. Les plus inventifs pourront ainsi utiliser leurs propres montgolfières sur de courtes distances. L'engin sera propulsé à des hauteurs vertigineuses et pourra ensuite être dirigé tout au long de la descente dans la direction souhaitée (évidemment, décoller depuis un pic, par exemple, permettra d'atterrir plus loin dans la vallée).

-

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark and Light ?

30 aiment, 213 pas.
Note moyenne : (247 évaluations | 6 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre
Evaluation détaillée de Dark and Light
(54 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu