Entretien du 23 mai 2003 : Groupes (2/5)

-

-

Très classiquement pour un jeu de rôles, les personnages évoluant dans Dark and Light pourront s'unir afin de se compléter et bénéficier des talents et compétences de chacun. Les groupes seront composés de six à huit membres (le chiffre définitif sera arrêté durant le bêta test), dirigés par un leader. L'expérience montre que la constitution de groupes peut être relativement aisée, l'organisation d'événements de grande envergure étant plus difficile (comment coordonner plusieurs groupes distincts ?). Dark and Light innove en facilitant l'organisation et la coordination des grands assauts.

-

Gestion des groupes

Lorsque deux groupes se rencontrent, les deux chefs de groupes auront la possibilité de "fusionner". La fusion permettra aux deux chefs d'intégrer automatiquement un nouveau canal de discussion commun permettant une gestion cohérente des deux groupes. Les deux groupes restent clairement distincts l'un de l'autre, mais les chefs de chacun d'entre eux pourront coordonner leur action au mieux.

Par extension, si cette nouvelle formation rencontre à son tour d'autres groupes isolés ou déjà en formation, une simple fusion autorisera les divers chefs de groupes à rejoindre le canal de discussion commun et ceci à l'infini.
Une hiérarchie quasi militaire peut alors s'instaurer. Les chefsd' escadre dirigent leurs compagnons d'arme de façon cohérente et concertée avec chaque chef de groupes. Chaque fusion de formations organise la hiérarchie en ajoutant un degré de commandement (et donc un degré dans les canaux de discussions). A titre d'exemple, on pourrait imaginer (exemple fictif) :

- 1 chef de section pour 5 chefs de groupes,
- 1 chef de division pour 5 chefs de sections,
- 1 chef d' escadre pour 5 chefs de divisions,
- ...
- 1 chef d'armée pour 5 chefs d' escadre,
- Et enfin un canal de discussion commun aux chefs d'armée.

La structure hiérarchique se formera automatiquement, permettant d'éviter les longues et laborieuses difficultés d'organisation, les oublis de certains joueurs dans les canaux de discussions communs, etc.

-

Le commandement (leadership)

Dans Dark and Light, le commandement de groupe ne s'improvise pas et n'est pas un simple rôle honorifique. Le leader de Dark and Light se doit d'assumer un réel rôle de commandement.

Tout d'abord, il convient de noter que le leadership fait l'objet d'une compétence, dont le niveau dépend notamment des victoires et défaites du personnage au sein de son groupe. Et comme toutes les compétences de Dark and Light, le joueur pourra décider d'y consacrer des points . Disposer d'un haut niveau de "commandement" permettra d'utiliser plus ou moins efficacement les outils de groupes.
A l'heure actuelle, il est impossible de plus détailler le fonctionnement de cette compétence de commandement, mais Vuuar (lead game designer de DnL) conseille d'appliquer aux grandes batailles, les principes militaires réels de stratégie : c'est-à-dire de laisser les grands chefs de guerre en retrait, suffisamment éloignés du champ de bataille, pour se consacrer aux stratégies à appliquer et à la direction des troupes à l'aide de cartes et autres outils mis à leur disposition.

En bref...

  • Un groupe compte entre six et huit personnages (à déterminer durant le bêta test), dirigé par un chef de groupe ayant un véritable rôle de leader.
  • Plusieurs groupes peuvent fusionner pour former des escadres plus importantes. Les chefs de chaque groupe pourront organiser les actions dans un canal de discussion commun.
  • Le "commandement" (leadership) est une compétence à part entière, pouvant progresser en y attribuant des points ou fluctuer au gré des victoires et défaites sur le champ de bataille.

-

suivant >>

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark and Light ?

30 aiment, 213 pas.
Note moyenne : (247 évaluations | 6 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre
Evaluation détaillée de Dark and Light
(54 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu